Plaintes des citoyens contre la corruption au sein DGTTM: Le Directeur général et le Comité Anti-Corruption mettent en garde le personnel

(Ouagadougou, 07 septembre 2020). Suite aux nombreuses plaintes des citoyens contre la corruption au sein de la Direction générale des Transports terrestres et maritimes, le Comité Anti-Corruption a organisé une Assemblée générale extraordinaire à la DGTTM. Le but de cette rencontre était de faire l’état des lieux de la corruption à la DGTTM et de prendre des mesures aux fins d’y mettre un terme.

L’Assemblée générale extraordinaire a été l’occasion pour les travailleurs de la Direction générale des Transports terrestres et maritimes de dénoncer la corruption à l’intérieur et autour de la DGTTM. Forts de ce constat, le Directeur général et le Comité Anti-Corruption ont mis en garde tous les agents de la DGTTM qui s’adonnent à cette pratique qui ne fait que ternir l’image de ce service d’année en année. Toutes les dispositions seront prises pour traquer les travailleurs corrompus de la DGTTM, ont-ils prévenu.

Le Directeur général et le Comité Anti-Corruption invitent aussi les citoyens et les travailleurs vertueux de la DGTTM à utiliser les boîtes à idées accrochées au service pour dénoncer dans l’anonymat les agents et les pratiques indélicats qu’ils viendraient à constater.

Toutefois, les agents des guichets de réception des dossiers de cartes grises ont reçu les félicitations de l’Assemblée générale pour leur professionnalisme reconnu et salué même hors de la DGTTM. 

L’Assemblée générale extraordinaire a pris un certain nombre de mesures pour combattre la corruption à la DGTTM. Elle a en outre souhaité la mise en place diligente des courtiers des services de transport.

Le service de la Communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =