Confédération africaine de football: Patrice Motsepe, le milliardaire sud-africain élu président

Incarnation de cette élite noire qui a prospéré après l’apartheid, le milliardaire sud-africain a été élu par acclamation à la tête de la Confédération africaine de football, ce mercredi 12 mars. Il était le seul candidat à la succession d’Ahmad Ahmad.

• Seul candidat

Patrice Motsepe a été élu par acclamation à la tête de la Confédération africaine de football (CAF) pour un mandat de 4 ans, ce vendredi 12 mars, lors de l’assemblée générale de l’instance, à Rabat. Il était le seul candidat, l’ancien président de la CAF, Ahmad Ahmad, qui souhaitait briguer un nouveau mandat, ayant été suspendu sur fond d’accusations de détournements de fonds. Le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya et l’Ivoirien Jacques Anouma s’étaient ces dernières semaines retirés de la course à la présidence.*

• Township

Patrice Motsepe naît en 1962 dans le township de Soweto, près de Johannesburg. Son père, Kgosi Augustine Motsepe, est issu d’un clan royal de la tribu Tswana, mais tient une petite boutique, une spaza shop, à la fois épicerie et débit de boisson, près de Pretoria. Le jeune Patrice y apprend les rudiments du commerce.

• Self-made-man

Fait rare pour l’époque, les sept enfants Motsepe effectuent leur scolarité primaire dans un établissement privé catholique. Dans les années 1980, Patrice Motsepe décroche une licence d’art à l’Université du Swaziland puis obtient une dérogation qui lui permet de s’inscrire à l’Université du Witwatersrand.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 28 =