L’Union africaine exige une «transition démocratique» au Tchad en 18 mois

L’Union africaine (UA) a exigé jeudi dans un communiqué que la junte qui a pris le pouvoir au Tchad après la mort du président Idriss Déby Itno achève «en 18 mois» un processus de «transition démocratique» débouchant sur des élections «libres, justes et crédibles».

Un Conseil militaire de transition (CMT) de 15 généraux, présidé par un de ses fils, a pris le pouvoir le 20 avril à l’annonce de la mort du maréchal Déby. Le CMT a immédiatement dissous le gouvernement et le Parlement et abrogé la Constitution tout en promettant des élections «libres et démocratiques» au terme d’une «transition» de 18 mois renouvelable une fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 4 =