Burkina Faso: Le bilan de l’attaque jihadistes passe à 65 civils, 15 gendarmes et 6 VDP décédés

Quatre-vingts personnes – 65 civils et 15 gendarmes – ont été tuées lors de l’attaque djihadiste mercredi contre un convoi militaire escortant des civils dans le nord du Burkina Faso, selon un nouveau bilan officiel communiqué jeudi soir.

«Selon un bilan réactualisé ce jour à 18 h 50 (heure locale et GMT), 65 civils ont perdu la vie dans cette attaque terroriste», indique un communiqué du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 6 =