Situation sécuritaire : Selon l’UNAPOL certaine hiérarchie militaire d’une autre époque s’oppose à ce que certains types d’armes soient dotés aux policiers

Dans ce communiqué de presse, l’UNAPOL, un syndicat de la police, dénonce le mauvais équipement des policiers dans les zones de guerre et annonce une réunion pour ce dimanche, 15 septembre, en vue de prendre une décision pour « la protection physique des policiers ».

Au regard de la situation sécuritaire et de ses évolutions récentes et malgré les multiples interpellations de l’Unapol à associer et équiper convenablement la police pour faire face aux défis sécuritaires actuels en augmentant sa puissance de feu, nous constatons avec désolation un silence des autorités.

Malgré la volonté réelle des policiers d’appuyer leurs frères militaires en guerre au front, qui, admettons le , ont besoin du soutien de tous, il nous revient qu’une certaine hiérarchie militaire d’une autre époque s’oppose à ce que certains types d’armes soient dotés aux policiers bien que les armes actuelles de la police soient inadaptées dans les zones de guerre.

Soucieux de la protection physique des policiers, l’Unapol convie l’ensemble de ses délégués et points focaux à une réunion d’urgence ce dimanche à 16h pour prise de décision.
Pour le policier, l’Unapol ne lâche rien.

Le secrétaire à la communication et aux relations extérieures2.1m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 18 =